Vous êtes ici:   Le Musée  >  Exposition permanente

La famille. Tradition et rituel

La vie des juifs est marquée par des épisodes qui répondent à l'accomplissement des commandements divins et préceptes légaux. Plusieurs témoignages documentaires et graphiques illustrent certains de ces épisodes, comme le mariage ou la naissance.
La communauté fête et commémore sa mémoire historique et religieuse avec différentes fêtes organisées tout au long de l'année. Ici les visiteurs pourront observer et découvrir des éléments et des objets qui sont encore utilisés aujourd'hui lors des fêtes et célébrations du calendrier juif.

Pièces importantes

Ketubbah (contrat de mariage)

Encre sur parchemin. 1377, Castelló d'Empúries (Cédé par les Archives Historiques de Gérone).
Au moment de formaliser un engagement matrimonial, on établissait un contrat réglementant les droits de la fiancée en matière de dot et vie familiale. Cette Ketubbah correspond à l'union matrimoniale entre David fils de Meshulam de Gallac, et Astruga, fille d'Abraham ben Jucef, tous les deux habitant Castelló d'Empúries.
Ce document est le seul contrat de mariage hébraïque trouvé dans la province de Gérone et l'un des mieux conservés en Catalogne. Le parchemin faisait partie de la reliure d'un registre notarial.

 

Sceau pour marquer les pains de Pâque

En métal doré, du XIVè siècle, Catalogne (copie de l'original du Musée de l'Espluga de Francolí).
Avec une inscription en hébreu qui signifie « Bon appétit ». Les Matzot étaient les pains non levés, typiques de la Fête de Pâque (Pésaj). Afin qu'ils soient aptes pour la consommation de la communauté juive, ils devaient être marqués à l'aide de sceaux spéciaux comme celui-ci.

 

Assiette de Pessa'h

Céramique décorée. XVè siècle, Catalogne. Reproduction (originale au Musée National d'Israël).
Durant le dîner de Pâque (Séder de Pessa'h) on mangeait des aliments rituels, disposés dans un ordre précis dans des plats comme celui-ci.

 

Lampe de Hanoucca

Métal, XIXè siècle. Maroc (Cédé par Uriel Macías)
Huit godets étaient allumés lors de Hanoukka, la fête des Lumières, qui se tient au mois de kislev (décembre). Un godet était allumé chaque soir, jusqu'à compléter toute la semaine que durait la célébration.

 
Patronat Call de GironaAjuntament de Girona

© 2017 Patronat Call de Girona  |  Contact  |  Accessibilité