Vous êtes ici:   Le Musée  >  Exposition permanente

Société convertie et Inquisition

En 1478, les Rois Catholiques ont créé le Tribunal du Saint Office de l'Inquisition, pour poursuivre l'hérésie et imposer la foi chrétienne. Pour l'Inquisition, toute la population convertie était suspecte de pratiquer secrètement le judaïsme. Pour cela, elle était contrôlée et persécutée de façon insistante. La salle tourne autour des horreurs et des pénuries de celles et ceux qui furent persécutés, torturés et finalement obligés à l'exile.

Pièces importantes

Autodafé

Berruguete, XVIè S. (image du chantier conservé au Museo del Prado, Madrid). La brutale répression mise en place par le Tribunal de l'Inquisition à l'encontre de la société convertie a signifié la tenue des tristement célèbres « Autodafés », procédés et exécutions publiques de personnes accusées de judaïser, qui étaient tenus avec une grande magnificence et splendeur pour châtier pour tous les dissidents avec ce que le Tribunal considérait « foi unique et véritable ».

 

Blason de l'Inquisition

Pierre, XVIIIe siècle, Gérone. Les sièges du Tribunal du Saint-Office étaient signalés à l’extérieur à l’aide d’un grand blason en pierre portant une croix –l’élément chrétien–, une épée –indiquant la persécution de l’hérésie– et une branche d’olivier –symbole de la réconciliation, fruit du repentir. Ce blason pourrait avoir été placé au couvent de Sant Domènec, siège du tribunal de Gérone.

 
Patronat Call de GironaAjuntament de Girona

© 2017 Patronat Call de Girona  |  Contact  |  Accessibilité