Saltar la navegacióMapa del webContactar el Museu per correu electrònicInformació sobre accessibilitat
Ajuntament de Girona
Museu d'Història de Girona

CATALÀ

ESPAÑOL

ENGLISH

FRANÇAIS

Vous êtes ici :  Accueil  >  Itinéraires historiques

Les bastions de la muraille médiévale du quartier de Mercadal

Combien de fois n'êtes-vous pas passé par la Gran Via de Jaume I ? Saviez-vous que, jusqu'à l'année 1936, une muraille flanquée de plusieurs bastions en suivait le tracé ? Descúbralo en la animación interactiva de este recorrido histórico:

Chronologie

La muraille qui enserrait le quartier de Mercadal a été construite entre 1418 et la moitié du XVe siècle. Avec des murs plus bas et plus épais que ceux de la partie ancienne de la ville, elle mesurait environ un kilomètre et, épousant parfaitement le tracé de l'actuelle Gran Via de Jaume I, de la place Independència au marché municipal, prenait fin près de la rivière.

Au XVIe siècle, dix-huit tours adossées à la muraille sont construites. Durant la seconde moitié du XVIIe siècle, de manière à l'adapter aux nouvelles stratégies militaires, des fortifications toutes neuves censées compléter le rempart médiéval lui sont adjointes, et les bastions polygonaux s'imposent tout du long de son tracé. Dans le quartier de Mercadal, on en construit cinq exemplaires en saillie du mur, ainsi qu'une redoute (petit bastion) en retrait. On creuse des fossés et on réalise des talus contre les murs. Avec l'apparition de l'artillerie, il faudra rabaisser la hauteur des tours, et les agrandir afin de ménager de l'espace pour loger l'armement en batterie. Douze des dix-huit tours sont ainsi découvertes, et un canon y prend place durant les sièges napoléoniens.

À la fin du XIXe siècle, les murailles de Mercadal deviendront l'un des principaux obstacles à la croissance de la ville.

Entre 1901 et 1936, des pans de la muraille et plusieurs de ses bastions sont démolis tour à tour, laissant place à l'actuelle avenue. Dans un premier temps, une des tours adossées à la muraille, celle de Santa Clara, est préservée en guise de souvenir, mais elle sera finalement abattue en 1958 à l'occasion de la construction de l'Hôtel des impôts.

RETOUR

 

© 2018 Ajuntament de Girona  |  horaires et tarifs  |  carte du site  |  avertissement légal  |  contacter